Sunday, March 5, 2017

Logan

A tribute to this touching film and to Hugh Jackman! Thank you.

Tuesday, February 14, 2017

Some notes about the "Troubles" album



Voici donc "Troubles".
C'est le 2ème album de Between The Zones, et comme son nom peut le laisser entendre, il a été réalisé avec beaucoup de difficultés, mais je suis super heureux de pouvoir enfin le partager avec vous aujourd'hui.

C'est un album qui est non seulement la résultante d'un travail collectif, mais aussi un produit très personnel en ce qui me concerne.

*** Attention : publication égocentrée, totalement dispensable ***

Je n'ai pas l'habitude de donner beaucoup d'explications sur les quelques productions musicales que je publie, mais cette fois-ci, j'ai envie de préciser quelques trucs, car ça me semble intéressant pour appréhender ces morceaux, et parce que c'est tout simplement important pour moi : je n'ai jamais rien fait (musicalement) qui m'ait autant demandé d'efforts et de violence "envers moi même" que "Troubles".

Que ce soit dans les compos (dont une partie a été ébauchée pendant mon chômage en 2014, qui a été une période d'incertitude absolue, ce qui se traduit par un chaos "métallique" très marqué dans les structures des morceaux, que je réalise de + en + avec le recul), les enregistrements (à divers endroits en France), la collaboration à distance avec les copains, le mixage global (qui est loin d'être bon mais qui est le mieux que j'aie pu faire, surtout sur 11 titres alors que je n'avais mixé que des EPs 5 titres jusque là), les visuels (ces illustrations pour 'promouvoir' les singles, sur lesquelles j'ai essayé de me lâcher sur les couleurs et la saturation, alors que je n'ai vraiment pas l’œil pour ça) - ce que vous avez sous les yeux et dans vos oreilles du 1er au dernier titre, c'est : moi qui en chie.

Et pourquoi tout ça ? Pourquoi m'imposer tout ça, alors que cet album reste une sortie indé, sans moyen ni promo, réalisé par un groupe/projet amateur (qui ne fait plus de concert depuis 2013) et qui à priori n'aura pas beaucoup d'écoutes...?

Peut être pour me tester, et voir si je pouvais arriver au boût de l'aventure... et aussi parce que BTZ, projet de "musique faite dans une chambre d'étudiant" devenu "vrai groupe de rock-metal" puis aujourd'hui "projet collectif fantôme de copains passionnés", est le cœur de ce qui m'anime musicalement depuis plus de 10 ans, et il fallait que je le hurle d'une façon ou d'une autre.

En conséquence, cet album pourra vous sembler déroutant, bizarre et souvent beaucoup plus agressif que ce que BTZ vous a proposé par le passé, mais tout ça est complètement volontaire et j'espère que ces facettes vous intrigueront davantage qu'elles ne vous rebuteront.

Je ne peux que remercier encore une fois Ontoum, inc, Nico, Fred et Emilien, mes frangins de BTZ qui ont relevé le défi d'être présents sur cet album (étant donné que nous vivons tous dans des endroits très différents, et que ces morceaux n'ont pas été composés dans la sueur d'un local de répète) ainsi que les invités qui nous ont fait l'honneur d'apposer leur voix/instrument sur certains morceaux - Miranda, Paka, Elkin Zikkat et Lühje (qui s'est aussi chargé du mastering avec brio). Merci aussi à tous les soutiens techniques et psychologiques Ô combien précieux : Margaux, Maxime, Philippe...

...et bien entendu, merci à vous qui prenez le temps de lire ces (trop nombreuses) lignes.

Si vous aimez, n'hésitez jamais à le dire.

Amour et partage pour tous !